Que disent les assurances au sujet de la fréquence des ramonages ?

L’important n’est pas ce que disent les assurances, mais ce qu’elles écrivent : les paroles s’envolent, les écrits restent. Chaque assureur a son propre discours. Afin de bien vous protéger en cas de sinistre, nous vous conseillons de poser par écrit la question à votre compagnie. Si leur réponse fait référence à « un ramonage au moins par an », l’expert, en cas de sinistre, pourra argumenter que « un ramonage au moins » ne dispense pas de respecter la loi, qui en demande deux…

Cliquez sur votre assurance pour vérifier

 

ut leo. leo Phasellus quis mattis lectus Curabitur sed felis sit Donec