Les pierres réfractaires (vermiculite, chamotte,etc)

Les pierres réfractaires sont utilisées pour habiller l’intérieur de certains poêles et certains inserts, elles sont en général disposées en plusieurs plaques qui s’imbriquent les unes aux autres.

Elles protègent et favorisent la restitution de chaleur. Ces « briques », « pierres » ou « plaques » sont des pièces d’usure, considérées  comme « consommables ».

Les techniciens de Ramonetou ne peuvent être tenus pour responsables lors de casse de pierre / briques / plaques réfractaires, du fait de leurs fragilité.

Les caractéristiques techniques des pierres réfractaires :

  • Résistance à la chaleur jusqu’à 1200°C (fortes propriétés isolantes).
  • Montée rapide de la chambre de combustion puis maintien des températures.
  • Montée progressive en température de la pièce.
  • Permet d’obtenir des rendements supérieurs à 80%.
  • Allure moderne.
  • Présente une certaine fragilité et sensibilité aux chocs et aux rayures.

Prix :

Grande différence entre les modèles / marque de poêle.

Vendu par plaque ou par set complet  entre 30€ et plus de 300€.

Durabilité :

  • Entre 3 et 5 ans selon la qualité, la marque. Certaines plaques fissureront au bout de 6 mois à peine.
  • Certaines fissures ne sont pas visibles ! Lors du démontage, il n’est pas rare qu’une plaque cède sans aucun choque.
  • Une plaque brisée ou fendue n’entraîne aucun risque et aucun dysfonctionnement du poêle si elle tient en place.
  • Un dommage peut être causé au carénage du poêle dans le cas où les plaques sont trouées de part en part.

Astuce :

  • Utilisez un gant de protection pour alimenter votre poêle pour éviter de lancer les bûches et ainsi fragiliser les pierres.
  • En cas de fissure d’une plaque, vous pouvez là recoller à la colle réfractaire : Il faut dépoussiérer les deux extrémités cassées, appliquer la colle et faire reposer en pression les deux morceaux (cf notice colle). Cela permet de prolonger ses plaques.
  • Pour les plaques droites, il est possible d’acheter des plaques en vrac et de les découper avec une scie. Reproduisez au crayon votre plaque et le tour est joué ! (Pour les plaques incurvées, c’est impossible.)

Pour plus d’explications :

https://www.aasgard.fr/blog/vermiculite/

https://www.poeles-et-cie.fr/faq/fonte-ou-vermiculite/

http://www.supra.fr/blog/chamotte-ou-vermiculite/

https://www.poelesabois.com/forum/Le-choix-d-un-poele-a-bois/1030-foyer-en-vermiculite-a-eviter-absolument.php

neque. et, dapibus efficitur. ipsum pulvinar