Pourquoi ramoner ?

Pour votre sécurité

Les principaux dangers générés par la formation de dépôts dus au non-respect de la fréquence de ramonage sont :

  • Les feux de cheminée : les moutons de suie sont très combustibles, et une flammèche dans le conduit suffit à les enflammer.
  • Les risques d’intoxication au monoxyde de carbone : dans un conduit trop encrassé ou bouché, les gaz de combustion peuvent être refoulés et menacer la santé. Le monoxyde de carbone est un gaz incolore, inodore, mais mortel. Ces intoxications frappent plus de 8 000 personnes et provoquent plus de 300 décès par an.

Pour faire des économies

Un conduit encrassé provoque une baisse du rendement de votre installation de chauffage. Vous consommez plus de combustibles.

Pour lutter contre la pollution

La suie qui obstrue votre conduit vous oblige à consommer davantage. Vous émettez davantage de gaz polluants dans l’atmosphère

Pour votre confort

Un ramonage régulier prévient les dégagements d’odeurs putrides

Le ramonage, une obligation légale

Le règlement Sanitaire Départemental (circulaire du 09/08/78 : art 31.1 et 31.6) est le document qui fait foi en France pour l’entretien, le nettoyage et le ramonage des conduits de fumées et de ventilation.

  • Le ramonage est obligatoire au moins une fois par an pour les conduits de fumées de combustibles gazeux.
  • Le ramonage est obligatoire deux fois par an pour les conduits de fumées de combustibles solides et liquides (bois, charbon, fioul)
  • Les travaux doivent être effectués par une entreprise qualifiée