4

Le jeune entrepreneur Arnaud de Rougé cultive le sens de l’humour et l’amour du travail bien fait.

Avec sa combinaison noire impeccable et son noeud papillon rose fluo, assorti à la couleur de son véhicule, le jeune ramoneur Arnaud de Rougé n’a pas franchement le look habituel de la profession. Même le nom de son entreprise, Ramonetou, prête à sourire. Pourtant, ne vous fiez pas aux apparences, sa société de ramonage est tout ce qu’il y a de plus sérieux.

Arnaud de Rougé cultive l’humour comme l’amour du travail bien fait. Et n’a qu’un mot d’ordre : la propreté. Originaire de Chenillé-Changé, et après avoir travaillé trois ans à Paris dans le BTP (bâtiment et travaux publics), le jeune homme a décidé de changer de cap en créant son entreprise de ramonage. S’il a installé son siège social à Miré, son rayon d’action se situe sur les secteurs de Châteauneuf, Le Lion-d’Angers et Segré.

À 27 ans, le jeune entrepreneur souhaite contribuer à « développer le tissu économique local ». Il se lance dans un créneau que les couvreurs occupent souvent pour rendre service. La société Ramonetou, elle, en fait sa spécialité.

À la clé, la nouvelle entreprise garantit « un travail propre avec remise d’un certificat à l’usager, qui se trouve en conformité avec la loi. » En fait, cette loi impose deux ramonages par an pour les chaudières à bois, charbon, et fioul, et un par an pour les installations au gaz.

Pour la sécurité des usagers, l’entreprise effectue aussi des inspections par caméra des conduits de fumée, ainsi que des tests d’étanchéité. En somme, tout ce qui est nécessaire pour éviter les risques de feux de cheminée et les intoxications au monoxyde de carbone. La société démarre avec trois salariés, dont une stagiaire commerciale.

Contact : tél. 02 53 20 03 96 ou : contact@ramonetou.fr. Renseignements sur site web : www.ramonetou.fr

Source : Ouest France